Le Bilan Partagé de Médication

Le Bilan Partagé de Médication

La iatrogénie médicamenteuse désigne les effets indésirables provoqués par les médicaments. Elle regroupe des symptômes très divers depuis la simple fatigue jusqu’à l’hémorragie digestive, ou la fracture de la hanche. La prise de médicaments s’est aujourd’hui banalisée et ces risques sont trop souvent sous-estimés.

Pourtant, les risques iatrogéniques sont évitables dans la majorité des cas. Il s’agit par exemple :

  • d’une erreur dans la prise de votre médicament : mauvais horaire, double dose, etc ;
  • d’une interaction entre les différents médicaments que vous prenez.
  • d’une interaction avec certains aliments et/ou compléments alimentaires.

À partir de 65 ans, si la consommation importante de médicaments est souvent justifiée, l’élimination de ces médicaments est plus lente, l’organisme est plus sensible, et les effets indésirables sont 2 fois plus fréquents et plus graves : 10 % à 20 % entraînent une hospitalisation. Chaque année, la iatrogénie est à l’origine d’environ 8000 décès.

 

Et vous ? Vous avez plus de 65 ans et êtes « en ALD » ? Ou bien vous avez plus de 75 ans et prenez au moins 5 molécules différentes de manière chronique ?

Alors nous vous proposons un véritable bilan : LE BILAN PARTAGE DE MEDICATION :

Nous recueillons toutes les informations sur votre traitement en cours : ordonnances ( multiples ou non ), médicaments non prescrits mais utilisés, compléments alimentaires, habitudes de vie ( alimentation, hydratation ), état physiologique ( bilans biologiques ), compte-rendu d’hospitalisation, etc.  : c’est L’ENTRETIEN DE RECUEIL D’INFORMATIONS auprès du patient.

bilan de médication 4

Puis nous procédons, dans les jours qui suivent, en dehors de votre présence, à l’ANALYSE DES TRAITEMENTS. Nous formalisons nos conclusions et recommandations que nous transmettrons à votre médecin traitant.

Nous vous rencontrons à nouveau pour vous faire part de nos conclusions : c’est L’ENTRETIEN CONSEIL.
Nous vous rencontrons 12 mois plus tard afin de faire le point : c’est L’ENTRETIEN DE SUIVI.

Ce bilan vous est OFFERT par votre pharmacien, sur rendez-vous uniquement, renseignements complémentaires à la pharmacie.

bilan de médication 5

La trousse de secours version été

La trousse de secours version été

Que ce soit pour partir en vacances, camper dans le jardin, parcourir les sentiers de randonnée, ou tout simplement profiter du beau temps, n’oubliez pas votre arsenal anti-bobos :

Contre les blessures :
Un antiseptique local en spray ou en compresses imprégnées
Des dosettes de sérum physiologique
Quelques compresses et pansements
Deux bandes de largeurs différentes
Des sutures adhésives ( « stéristrips »)
Une pommade contre les coups
Un gel anti-inflammatoire
Des granules d’arnica
Un antalgique ( Paracétamol, Ibuprofène )
Une paire de ciseaux

Contre les piqûres d’insectes :
Un répulsif insectes
Une pommade anti-démangeaison
Un antihistaminique par voie orale
Une pompe à venin
Une pince à épiler

Contre les brûlures :
Une crème de protection solaire
Une crème apaisante et cicatrisante
Des tulles imprégnés de substance grasse
Compresses et sparadrap

Contre les ampoules :
Pansements hydrocolloïdes

Un thermomètre